Santé

Zoom sur les virus hivernaux

virus

Les virus d’hiver, y compris les virus de la grippe, constituent une menace majeure pour les personnes âgées et les infirmes, en particulier ceux qui souffrent de maladies cardiaques, pulmonaires et du système immunitaire. Chaque année, 30% des enfants de moins de 2 ans sont touchés par la bronchiolite, et entre 2 et 6 millions de personnes sont touchées par la grippe saisonnière.

Pourquoi les virus préfèrent-ils l’hiver ?

Le froid provoque des épidémies. Lorsque la teneur en mercure est la plus faible, on a tendance à réduire la ventilation des pièces intérieures plutôt qu’à ventiler les bureaux. Se rassembler dans un espace confiné augmente le risque de transmission de virus. De plus, le rhume ralentit le fonctionnement normal du système immunitaire, ce qui facilite l’action du virus.

Comment prévenir les infections hivernales ?

Respecter les règles d’hygiène

Ce sont les règles les plus connues pour éviter les infections et la propagation de virus et de bactéries : vous devez vous laver les mains régulièrement avec du savon et de l’eau pendant plus de 30 secondes, sinon, vous laver les mains avec une solution. Nous répétons ce geste tout au long de la journée, surtout après s’être mouché ou éternué et en prenant les transports en commun. Lorsque vous toussez, il est préférable de vous couvrir la bouche lorsque vos coudes sont pliés pour éviter de contaminer vos mains. Enfin, on se mouche avec des serviettes en papier jetables puis on le jette dans la poubelle refermable.

Pour plus d’informations à ce sujet, veuillez cliquer ici.

Gardez au chaud en tout temps

Pour éviter d’attraper un rhume, il faut se couvrir, notamment les membres : gants, bonnets ou casquettes et chaussettes très chaudes. Pour le reste des vêtements, nous utilisons la stratégie de l’oignon, qui est une superposition de couches : trois couches minces sont préférables pour éviter le froid que les couches épaisses car elles captent une couche d’air continue et peuvent bien retenir la chaleur. . Le sol est aspiré du corps humain. Nous évitons d’utiliser du nylon, de l’acrylique, des fibres synthétiques et d’autres matériaux, qui peuvent garder l’humidité près de votre corps sans que vous vous sentiez au chaud.

Avoir une maison saine

Les espaces clos sont de véritables nids bactériens. Afin de réduire la concentration de virus dans la suspension, l’air intérieur doit être renouvelé. La situation idéale est la suivante : même s’il fait froid dehors, il faut tôt ou tard ouvrir la fenêtre quelques minutes. Nous n’oublierons pas qu’un intérieur trop sec n’est pas propice aux muqueuses et au risque d’inflammation : nous utiliserons immédiatement un humidificateur si nécessaire, ou placerons un bol d’eau près du radiateur.

Comment here